Peut-on être à la fois intelligent et heureux ?

Mis à jour : 8 nov. 2019



Ce n’est pas par hasard que je pose la question. Cela a été il y a exactement 7 ans un sujet dont j’ai écopé lors d’une colle de philo de prépa littéraire. C’est rigolo mais il faut y répondre sérieusement. J’y repense parfois, dans la mesure où j’avais complètement raté cette épreuve. Ce professeur était certain d’avoir en face de lui une personne intelligente capable de raisonner sur sa propre intelligence. Ce n’était peut-être pas le cas, puisque comme le dit Woody Allen,


Quand on est intelligent, il est plus facile de faire l’imbécile que l’inverse. (XD lol)

Une personne qui n’a pas cette intelligence là, ne peut pas mécaniquement en connaître l’expérience et donc le malheur. La question est formulée de telle façon qu’elle présuppose que l’intelligence rend malheureux, ou que l’intelligence et le bonheur sont incompatibles. (Oui, les cours de philo me manquent parfois) Ce qu’on peut appeler communément un sarcasme, nous pousse à nous demander en exact inverse, peut-on être bête et malheureux ? Est-ce que la bêtise est désirable à tel point qu’elle est la seule à pouvoir nous rendre heureux ? L’intelligence qui a tendance à rendre malheureux, est peut-être celle qui s’exprime lorsque nous constatons la bêtise des autres, dans leurs actes et paroles. Bêtise qui se rend aveugle sur certains problèmes ou qui au contraire en inventent de plus ou moins vains et désespérants, qui remplissent leurs vies de joyeux rebondissements.


L’intelligence qui se sent seul au milieu de l’imbécilité ambiante. L’intelligence qui rend solitaire et sur-conscient du malheur ambiant. Il semble être impossible d’être heureux quand on comprend beaucoup de choses mais on se sent incapable de se faire comprendre; de composer avec certaines vérités que d’autres ne perçoivent pas ou dont ils ne sentent pas l’urgence. Mais le bonheur ne serait alors considéré que comme un état de béatitude, hors du temps et de la vérité, où tout malheur serait occulté de notre vue pour ne seulement rester que sérénité et immobilité. S’il s’agit de faire une distinction entre l’imbécile heureux et l’intelligent heureux, il faudrait citer d’autres bonheurs, celui de la recherche de la vérité, plus lent, plus versatile, plus difficile à obtenir. La question serait également trop vite réglée, les personnes frappées de bêtise sont-elles forcément en-dehors de la vérité ? Il y a beaucoup de présupposés dans le sarcasme, il y en a partout. Dans une question qui ne semble traiter que de l’intelligence, l’imbécilité entre en jeu, avec le (trop) rapide jugement que l’intelligence peut en faire (pas besoin d’y passer quarante ans pour comprendre que quelqu’un n’est pas brillant). Parce qu’on n’est intelligent que par rapport à elle, oui, mais aussi parce que le bonheur ne peut exister que parmi les autres, et donc parmi les plus ou moins intelligents. Celui qui est heureux tout seul l’est-il vraiment ? On peut toujours faire confiance à la société humaine pour rassembler ses membres par classe sociale, plus récemment par centre d’intérêts et niveau d’intelligence. Mais


Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage

en terres et cultures inconnus, avec son lot d’étrangetés, d’étranges et d’étrangers. En réalité, plus j’essaye de répondre à la question, moins je la comprends. C’est peut-être bon signe. Le bonheur se trouve sûrement à chaque moment où on a vaincu l’incertitude de celui d’après, l’incertitude de sa propre intelligence, de sa propre capacité à faire face aux dangers (au sens large) à venir. L’intelligence demande toujours plus d’intelligence. Heureux peut-être celui qui comme l’imbécile parvient à arrêter cette soif de dépassement de soi lorsqu’elle nous rend malheureux ?


Du coup j’ai une bonne note ?


Facebook : https://www.facebook.com/inecella

Twitter : https://twitter.com/inecella

site : https://www.ines-et-leschroniquesduparfaitmonde.com/

Les Chroniques du ParfaitMonde en livres :

Amazon : https://www.amazon.fr/dp/B07658R2CP

Apple : https://itunes.apple.com/fr/book/lachaon-nest-plus-parfait-chroniques-du-parfaitmonde-t-1/id1442811333?ls=1&mt=11

7 vues

© 2018 by Ines A.

  • YouTube - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle